Catégories
Déesses Exposition SCULPTURE violences faites aux femmes

Les pétroleuses au 108

une expo de sculpture – des ateliers – la sortie du premier livre de ma toute nouvelle maison d’édition « la petitebarque »

Chers amis voilà un évènement qui ne manquera pas de vous ravir…. au programme :Des lectures d’Aurélie Joubert, des ateliers autour de la sculpture interactive, une conférence de Manon Labry (sur la culture punk-féministe), une exposition de sculptures (les miennes), des ateliers autours de la féminité – planning familial, collectif homme-femme, Gagl…

Un quizz avec les Simones et leurs patins à roulette, et des concerts, vous avez tout le déroulé au dessous, et le lancement du premier livre de ma toute nouvelle maison d’édition « la petitebarque » avec une dédicace d’Aurélie Joubert à la table de la librairie des temps modernes présente sur l’évènement. Au plaisir de vous retrouver pour ces festivités vendredi à partir de 18h30 au 108 rue de bourgogne.

Pour le prochain Before DEFI (évènement culturel au 108 le 2ème vendredi du mois)
le vendredi 12 octobre 2018 à partir de 18h30.DEFI propose une Carte Blanche aux Pétroleuses, Collectif naissant ayant pour but de rendre visible et de soutenir les projets artistiques portés par des femmes sur Orléans… 

Au programme 19h : Apéro rencontre avec MANON LABRY, auteure des Riot Grrls Chronique d’une révolution punk féministe
http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Riot_Grrrls-9782355221057.html

A partir de 20h : Prose autour de la Femme par Aurélie Joubert + dédicaces de Sur Elle-s- première parution des éditions de la petitebarque.

20h15 : Blind test à roulettes avec les Simones (Orléans Roller Derby)

21h : ConcertSei-Sei (Soul rock)
22h30 : « Sorcières » une performance de Louna Liger 

23h : Set audio visuel aux ambiances chaudes et humides concocté par Las Gatitas
> Prévoir une tenue confortable

Mais aussi !
– Ateliers et stands à partir de 18h30 et tout au long de la soirée
– Atelier sérigraphie menée par les filles du Planning Familial / Amenez vos textiles pour vous les faire sérigraphier ! 
– Kombotoris / Moulage, interaction numérique, plastique recyclé / Par le collectif KL3IS
– Exposition de Virginie Péchard / Sculpture et féminités
– Réflexions autour du corps des femmes dans les métiers traditionnellement masculins / Avec Pierre Fournier 
– Zone Zéro Gêne « j’aime bien qu’on me fasse des trucs là… » organisé par le Planning Familial
– Stands ; GAGL45, Collectif HF, le Planning Familial, Librairie les Temps Modernes, Les Simones, Commission Femmes Solidaires Loiret Avec le soutien du 108, Labomedia et bien sûr DEFI Merci de votre attention, n’hésitez pas à nous contacter pour toutes informations supplémentaires. Toutes les infos sur Facebook https://www.facebook.com/events/319069568850554/La page des Pétroleuses : https://www.facebook.com/Les-P%C3%A9troleuses-304784116771305/Pour les pétroleuses : contact : (Cathy) 06.30.53.93.50 DEFIsite : http://assodefi.wixsite.com/defiFacebookmail : asso.defi@wanadoo.fr02.38.83.70.07 

encore plus d’infos sur :

le 12 octobre au 108, des femmes et associations ayant trait à l’identité se sont réunies pour offrir une fête colorée.

Le lien facebook des pétroleuses ; 

reportage FR3 sur la naissance des pétroleuses

Organiser une soirée irrévérencieuse à Orléans, elles en rêvaient. L’idée germe, il y a deux mois, et vlan, c’est parti ! On baptise le collectif, « les pétroleuses ». C’est drôle, et ça parle tout de suite.

Elles sont une dizaine, parmi elles, Katy Menard, qui compte sur « le partage d’idées, sur les mises en réseaux pour faire progresser la lutte« . Elle invite des jeunes femmes qui s’intéressent au féminisme, des actrices culturelles.

Parler de sujets qui fâchent

Outre les sculptures subversives, des performances et des lectures seront proposées. La question des inégalités entre les femmes et les hommes est un sujet tabou. Les études effectuées ces dernières années révèlent toujours des chiffres « alarmants ». Au 108, on pourra échanger sur ce thème : la place des femmes. Trop souvent, les femmes qui ne veulent pas d’enfant sont mal vues, oui, celles qui ne veulent pas et non pas ne peuvent pas avoir d’enfant.


« Elle-s- » un premier livre

Parler entre hommes et femmes, de sujets qui fâchent tout en s’amusant, la soirée fera la place belle aux lectures. Aurélie Joubert, une écrivaine orléanaise, dédicacera son livre « Ell-s » qui sortira aux éditions de la petite barque. Un premier livre, des vidéos, du son aussi, bien sûr avec un blind test et des musiques variées et une play-list entre chaque animation qui diffusera des groupes punks qui ne parlent qu’aux plus anciennes comme Kochise.

La soirée se clôturera avec un set DJ. Les pétroleuses comptent bien continuer sur leur lancée, en organisant d’autres soirées pour débattre de problématiques comme les sexualités, des soirées, où là encore elles inviteront des garçons.

Vendredi 12 octobre au 108 la soirée, l’artiste orléanaise, Virginie Pechard montrera ses sculptures, avec par exemple, une sculpture osée. Elle s’appelle le Kombotoris, c’est un chapelet de clitoris connectés, Virginie explique que « quand tu passes ta main dessus, ça parle; des mots sortent, comme  « la grotte, le frifri, etc …ensuite, j’organiserai un atelier de moulage… » Vous l’aurez compris, le but est bien d’amener la connaissance du corps humain de façon ludique.

« Riots Grrls Chronique d’une révolution punk féministe », un livre de Manon Labry

« Revolution, Grrrl Style, Now ! » : c’est  l’un des cris de guerre du mouvement punk féministe Riot Grrrl (« Émeutière »), né au début des années 1990 dans l’État de Washington. A cette époque, des groupes comme Heavens to BetsyBikini Kill ou Bratmobile éclataient pour rendre « le punk plus féministe et le féminisme plus punk ». Les Riot grrrls ont été bien davantage qu’un simple courant musical : appliquant les principes du Do-It Yourself ( Fais le toi-même), elles ont bâti une culture alternative.  Leur mot d’ordre : était  « oser devenir qui elles sont et résister à la mort psychique dans une société patriarcale et capitaliste ».Dans son livre,  Manon Labry retrace l’histoire de cette révolution politique et culturelle. On retrouve des paroles de chansons d’époque, des témoignages, des extraits de fanzines…bref le reflet d’une génération. Manon Labry est docteure en civilisation nord-américaine, elle admire  ces femmes  vent debout contre « l’ogre corporate  » et la passivité de la génération X. L’écrivaine toulousaine  ouvrira la soirée Grrls au 108 et dédicacera son livre.

Par Mélanie TrachslerPublié le 11/10/2018 à 14:33

un article chez Claudine Claudelle